La Culture et les Arts

Úr Heimaslóð, Sögusetri Vestmannaeyja
Stökkva á: flakk, leita

La culture des habitants des Îles, est parfois marquée par le fait qu’ils ont dû être complètement autonomes. À cause de l’isolation ils ne pouvaient chercher grande chose chez les autres et culturellement, c’était pareil. Leur fête nationale est peut-être le meilleur exemple de ce fait. En l’an 1874, quand les habitants de l’Islande se sont rassemblés à Þingvellir pour fêter leur constitution, les indigènes des Îles ne pouvaient pas venir. Alors ils ont fait chez eux une fête nationale à Herjólfsdalur. Cette fête existe toujours et chaque année elle devient la plus grande fête de l’Islande, ouverte à tout le monde. La musique fait partie intégrale de la culture des habitants. Déjà à la maternelle, les enfants apprennent les chansons et les paroles qui parles des Îles, les vers traditionnels et des oeuvres de Oddgeir Kristjánsson, Ási í Bæ og Árni í Eyjum, pour ne nommer que trois.

Dans les fêtes, tout le monde chante. Le choeur de la colline est probablement l’exemple le plus connu. Personne n’a besoin de paroles, tout le monde connaît la chanson. On trouve une école de musique aux Îles de Vestmann, des choeurs et de chorales, des groupes instrumentaux avec des jeunes et un orchestre. Il n’y a pas beaucoup de lieux en Islande avec une tradition musicale aussi riche que les Îles Vestmann. Au théâtre, les habitants des Îles ont aussi eu besoin de soigner ses besoins comme ils le pouvaient et aux Îles, se trouve une compagnie théâtrale qui monte deux ou trois spectacles chaque année entre autres entreprises. Pendant l’été il y a le théâtre de la rue de la part du groupe théâtrale et de l’École du travail, qui embellit la vie de la ville. Il y a deux écoles primaires, trois crèches, une école d’arts où l’on trouve l’école de la musique et le lycée où l’on peut étudier des matières de profession ou de la pêche avec les matières traditionnelles. Il y a un centre de recherche de l’Université d’Islande et un département de recherche de la mer.

Un visiteur aux Îles a dit une fois, que la nature ici était tellement belle de la main du créateur que l’on n’avait pas besoin d’oeuvres d’art. Pourtant, les gens des Îles ont fait des beaux travaux partout dans la ville et il suffit de nommer Ásmundur Sveinsson et Einar Jónsson mais on trouvera ses oeuvres ici entre autres. En 1999, le projet Hraun og menn (Lave et Hommes) a été lancé. 22 artistes nordiques ont travaillé la pierre que l’on trouve partout sur l’île. Il y a un grand intérêt dans les arts aux Îles et chaque année il y a des nombreuses expositions des artistes d’ici et de partout ailleurs.

Des musées aux Îles, le musée d’histoire naturelle est probablement le plus connu. Il comporte des poissons vivants et d’autres espèces maritimes, des oiseaux empaillés et une collection minéralogique extraordinaire. Au musée d´histoire, il y a une bibliothèque, un musée d’archives, de photographies, une galerie d’art et le musée d’histoire qui est devenu très intéressant et facile à utiliser. On peut y trouver en plus, une grande collection des oeuvres de Jóhannes Kjarval. Au Skanssvæðið, on trouve aussi une des plus anciennes maisons des Îles, Landlyst, qui abrite maintenant un musée de la médecine.